Harawi, Chant d'Amour et de Mort

Harawi, Chant d'Amour et de Mort


C&D > le lab sur Vimeo : https://vimeo.com/claracdeloeuil

Cycle pour Soprano et Piano, 1946
Poème et Musique d’Olivier Messiaen

Festival Musica, Strasbourg - Septembre 2013
Opéra Comique, Paris - Avril 2013

«A l’époque où j’ai écrit Harawi, j’étais grand lecteur de Pierre Reverdy et de Paul Eluard, et aussi d’un très bel ouvrage d’André Breton sur le surréalisme et la peinture».

DISTRIBUTION
Karen Vourc’h (Soprano) / Vanessa Wagner (Piano)
Installation et Mise en espace, Jean-Philippe Clarac & Olivier Deloeuil
Scénographie et Lumières, Rick Martin
Chorégraphie, Lodie Kardouss
Costumes, Thibaut Welchlin

PRODUCTION
Clarac-Deloeuil > le lab. Avec la participation du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine et du Centre National de la Danse Rhône-Alpes.

A PROPOS
Si la synesthésie permettait à Olivier Messiaen de voir mentalement des couleurs à l’audition de certains accords, pour la plupart d’entre nous l’opération s’avère tout simplement impossible. Impossible, sauf à y être un petit peu aidé… Aidés par le numérique, et cherchant à ressentir l’éblouissement du Son-Couleur décrit par Olivier Messiaen, nous avons conçu pour Harawi une Installation qui plonge les spectateurs dans un climat délibérément onirique.  Pendant une heure, les deux interprètes évoluent au cœur de cette Installation. On dirait deux sœurs jumelles, ou deux parties d’une même âme qui se cherchent, se perdent et se retrouvent dans un labyrinthe de couleurs constamment renouvelées. Ce n’est certainement pas un monodrame... encore moins un  récital... peut-être un peu une cérémonie... Au fil du cycle, notre Installation lumineuse propose la traduction visuelle concrète des correspondances Sons/Couleurs établies par Olivier Messiaen dans son Traité de rythme, de couleur et d’ornithologie. Les couleurs présentées par l’Installation sont en effet exactement celles indiquées par le compositeur dans son fameux Traité. Notre spectacle ne raconte rien, et notre Installation ne constitue pas un décor. Elle figure plutôt un espace des possibles, dans lequel la chanteuse et la pianiste deviennent, selon les indications du compositeur, des «signes» sonores et lumineux, mis en interaction constante.

Contact: info@clarac-deloeuil.fr 

Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique
Messiaen, Harawi, clarac-deloeuil.fr, Wagner, Vourc'h, Opéra Comique